Aller au contenu

Dans cette catégorie, insectes, proies et prédateurs du jardin sont présentés...

Araignée courge

L'Araniella cucurbitina ou, plus communément appelée  Araignée courge ou Épeire concombre est une espèce d'araignées aranéomorphes de la famille des Araneidae.

DSC02352

Les mâles mesurent de 3,5 à 4,5 mm et les femelles de 4,5 à 9,5 mm.

Son abdomen est vert pistache avec 4 points noirs sur les côtés, ce qui permet de la distinguer de ses cousines. Les adultes portent une tache rouge à l'extrémité inférieure de l'abdomen.

DSC02346

Le camouflage de l'araignée courge change avec la couleur de la végétation. À leur naissance, en automne, les jeunes sont de couleur rouge brique puis virent au brun sale pendant l'hiver. La coloration verte apparaît au printemps, à l'âge adulte.

Sa toile, géométrique mais de forme irrégulière, a une dizaine de centimètres de diamètre. Elle comporte entre 15 et 30 rayons. L'araignée se tient généralement au milieu dans l'attente d'une proie.

Le mâle ne s'approche de la femelle que pour l'accouplement. Il doit disparaître rapidement après la fécondation pour éviter d'être dévoré par sa partenaire dont les besoins alimentaires augmentent lors de la ponte. Lorsque la nourriture est abondante ce phénomène est plus rare.


Bourdon noir

Les Xylocopes (Xylocopa) ou, plus communément appelées abeilles charpentières car elles creusent leur nid dans le bois. Certaines espèces du genre sont parfois appelées bourdon bleu ou bourdon noir. Les Xylocopes sont un genre d'insectes hyménoptères de la famille des apidés (les abeilles vraies), le seul genre de la tribu des Xylocopini.

Le bourdon noir :


Brèche

La Cucullie du bouillon blanc, anciennement Cucullia verbasci, encore appelée la Brèche, est une espèce de papillons de la famille des Noctuidae, de la sous-famille des Cuculliinae.

DSC02243


Canard

Canard est un terme générique qui désigne des oiseaux aquatiques, aux pattes palmées, les palmipèdes et au bec caractéristique, domestiqués ou non. Ils font pour la plupart partie de la famille des anatidés. Ce mot désigne des espèces qui ne portent pas nécessairement un nom commun contenant le terme canard. En effet, certaines espèces qualifiées de canards sont désignées par des noms vernaculaires ( nom commun ) comportant des termes comme dendrocygnes, sarcelles, tadornes ou brassemers. Le canard le plus connu du grand public est le Canard colvert dont sont issus de nombreux canards domestiques.

Sarcelle

Sarcelle est le nom commun donné en français à certains canards de surface de petite taille, mais la distinction sarcelle/canard semble assez subjective.
La CINFO limite cette appellation à 20 espèces et sous-espèces du genre Anas.

DSC02334

Les sarcelles de mon voisin en cavale ayant repéré ma mare encore inachevée ...

DSC02221


cercope sanguin

Le Cercopis vulnerata ou, plus communément appelé le cercope sanguin, est un insecte hémiptère commun en Europe et facilement reconnaissable grâce à ses couleurs vives, noir et rouge.

DSC02255

On le trouve sur des plantes ligneuses ou herbacées, principalement dans les régions boisées, cet insecte de type suceur se nourrit de la sève.

DSC02258

La larve est de teinte blanchâtre et se couvre pour se camoufler et se protéger, d'un amas spumeux (comme une écume ou mousse), appelé communément « crachat de coucou » ou « écume printanière ». Pour produire ce phénomène, la larve propulse de l'air dans les déjections qu'elle rejette, ce qui a pour effet de les transformer en cet amas d'écume qui va la protéger d'éventuels prédateurs et lui assurer une humidité constante.


Cétoine dorée

La Cetonia aurata ou, plus communément la Cétoine dorée ou « Hanneton des roses » est un insecte coléoptère de la famille des Cetoniidae. Elle est commune en Europe.

DSC02225

Les adultes mesurent entre 13 et 20 mm.

Cette espèce présente une grande variation chromatique, souvent d'une couleur vert métallisé plus ou moins vive, elle est parfois teintée de rouge.

DSC02495


Chardonnerer

Le Carduelis carduelis ou, plus communément appelé le Chardonneret élégant est une espèce de passereaux de la famille des fringillidés, partiellement migratrice.


Chat

Le Felis silvestris catus ou, plus communément appelé  le chat domestique est la sous-espèce issue de la domestication du chat sauvage, mammifère carnivore de la famille des félidés.

Voici Léon, le chat du voisin se reposant sur des bottes de paille.


Coccinelle

Les Coccinellidae, en français coccinellidés, sont une famille d'insectes de l'ordre des coléoptères, plus communément appelé coccinelle, ou bêtes à bon Dieu.

DSC01971

Les coccinelles figurent parmi les insectes utilisés par l'homme : beaucoup d'espèces se nourrissent en effet de pucerons et sont donc utilisées comme insecticide naturel. Selon la croyance populaire, le nombre de taches de la coccinelle dépend directement de son âge ; cette information est erronée.


Crapaud

Le Bufo bufo ou, plus communément appelé Crapaud commun, est une espèce d'amphibiens de la famille des Bufonidae.

Il vit sur terre et rejoint l'eau uniquement pendant la brève période de reproduction. Les sites de ponte sont en priorité des plans d'eau permanents de grandes dimensions, souvent riches en poissons, comme lacs, étangs, bras mort de rivières, mares, rivières, bassins de carrière et sablières, marécages, tourbières etc. Bon marcheur, on peut le rencontrer très loin des plans d'eau.

DSC02089

Le crapaud commun se nourrit principalement d'insectes divers et de petits animaux (limaces, vers de terre, chenilles, cloportes, mille-pattes, petits coléoptères, scolopendres, mouches etc.) qu'il attrape avec sa langue collante. Il mastique sa proie en l'écrasant avec le palais car il ne possède pas de dents. Quand il mange ses yeux se ferment et rentrent dans sa tête.

La période d'hivernage se déroule habituellement d'octobre-novembre à février-mars, dans un site terrestre situé généralement à moins de 500 m du site de ponte. Pour hiverner, il se réfugie dans une cavité à l'abri du gel.

DSC02088

La migration prénuptiale s'effectue principalement par nuits douces. Les crapauds se déplacent en grand nombre vers un point d'eau. Les mâles arrivent en général les premiers et y restent plusieurs semaines. Lors du trajet, certains mâles ayant rencontré des femelles, s'agrippent sur leur dos et ne les lâchent plus jusqu'au site de ponte.

Dans l'eau, la concurrence entre mâles est très forte et les bagarres sont nombreuses. Lorsqu'une femelle arrive dans l'eau, les mâles se jettent sur elle. Souvent, on peut voir cinq ou six mâles s'accrocher les uns aux autres pour essayer de déloger celui qui tient la femelle. Celui qui est en meilleure position fait tout pour repousser les rivaux de ses pattes arrières. Mais lorsque la femelle manifeste les symptômes de la ponte, les intrus abandonnent finalement la lutte et laissent le couple réaliser tranquillement ses objectifs. Leur instinct de reproduction les mène à s'accrocher à d'autres espèces (grenouilles, poissons) et à ne lâcher prise parfois que plusieurs jours après.

Dès que la femelle commence à évacuer ses ovocytes, le mâle l'aide en stimulant l'orifice cloacal de ses orteils et en frappant de petits coups sur ses flancs. Une femelle pond habituellement entre 5 000 et 7 000 œufs. Chaque femelle pondrait tous les deux ans. La maturité sexuelle est atteinte à l'âge de 3 à 7 ans. Il vit une dizaine d'années.


Criocère du lis

Le Lilioceris lilii ou, plus communément appelé Le Criocère du lis est un petit coléoptère de la famille des Chrysomelidae qui est originaire d'Europe.

DSC01920

La femelle peut pondre 450 œufs en une saison, dissimulés  par groupe de 12  le long de la nervure médiane au revers de la feuille de la plante-hôte.L’éclosion survient 6 jours plus tard.

Les jeunes larves se couvrent, collectivement, puis individuellement de leurs excréments.

Ce n'est que quelques stades plus tard que la larve ressemblera à une chenille ventrue rose orangé.

Vingt-quatre jours plus tard, la larve s’enfouit dans le sol pour entamer le stade pupal, dans un cocon composé de salive et de granules de terre.

Pour passer l’hiver, l’adulte se tapit dans le sol, ou dans un endroit frais, humide et sombre. Il en émergera au printemps suivant.

Pyrochroa coccinea

Ce coléoptère est considéré comme une espèce nuisible et/ou potentiellement invasive.

Les adultes, comme les larves, se nourrissent surtout de liliacées pourvues de petites feuilles, dont les lis, les fritillaires et les sceaux de Salomon, mais ils rejettent les hémérocalles.


Dysdera erythrina

La Dysdera erythrina est une espèce d'araignées aranéomorphes de la famille des Dysderidae.

DSC02047

Elles passent la journée enfermées dans une loge de soie placée dans la litière près du sol.

DSC02199

Elles comptent 6 yeux adultes et mesurent de 6 à 20 mm. Les chélicères sont puissantes et proclives afin de percer le corps armuré de leur proies telles que les cloportes et les coléoptères.

DSC02048

La morsure de ces espèces est très douloureuse.


Faucon crécerelle

Le Falco tinnunculus ou, plus communément appelé Faucon crécerelle est une petite espèce d'oiseaux de proie agile de la famille des falconidés. C'est l'un des rapaces les plus communs de France avec la buse variable et le milan noir. Son petit est le fauconneau. C'est un oiseau diurne.

Le Faucon crécerelle,

en chasse :

En vol :


Gastéropodes

Les Gastéropodes « ventre-pied » en grec ancien sont une classe de mollusques caractérisés par la torsion de leur masse viscérale. Ils présentent une très grande diversité de formes mais peuvent se reconnaitre généralement par leur coquille dorsale torsadée.

La plupart des gastéropodes sont hermaphrodites.

Il en existe de nombreuses espèces, dont sans doute beaucoup encore inconnues de la science, les scientifiques ayant décrit en 2004 près de 80 000 espèces sur les 200 000 mollusques répertoriés.

Clausiliidae

Clausiliidae est une famille de petits gastéropodes terrestres:

DSC02093

Oxychilus draparnaudi

DSC02123

Petit-gris

Helix aspersa aspersa, le Petit-gris, est une sous-espèce d'escargot de la famille des Helicidae du genre Helix et de l'espèce Helix aspersa. Très répandu sur la façade atlantique française, il est devenu l'un des symboles des Charentais qui en sont les premiers producteurs français:

DSC02077

Xeropicta derbentina

DSC02046


Gendarme

 Le Pyrrhocoris apterus ou pyrrhocore ou, plus communément appelé le gendarme, punaise rouge, punaise au corps de feu, diable cherche-midi ou cherche-midi, en raison de son attirance pour le Soleil au zénith, est un insecte hémiptère hétéroptère de la famille des Pyrrhocoridae.

DSC02224

L'animal est doté d'un squelette externe dont la cuticule présente des dessins rouge orangé et noirs évoquant un masque de style africain, et qui découragerait certains prédateurs. Cela ressemble aussi à deux paires d'ailes rouges marquées chacune d'un point noir, faisant croire à un insecte prêt à s'envoler.

L'accouplement a lieu principalement au début du printemps et dure entre 12 heures et 7 jours.

La femelle pond de 50 à 70 œufs sur la terre humide, dans un petit terrier qu'elle a creusé à cet effet ou parmi les feuilles mortes. Les œufs de gendarmes sont noirs ou blanc . Leurs larves, rouges ou orange uni éclosent en mai et deviennent adultes au début de l'hiver.


Grenouille

Le terme grenouille est un nom vernaculaire attribué à certains amphibiens, principalement dans le genre Rana. À un de ses stades de développement, la larve de la grenouille est appelée un têtard. Les grenouilles sont des quadrupèdes de l'ordre des anoures, tout comme les rainettes, qui sont en général plus vertes et arboricoles, les crapauds dont la peau est plus granuleuse et les xénopes strictement aquatiques. Tous ces termes usuels correspondent à des apparences extérieures plus qu'à des classements strictement taxinomiques.

En Europe, parmi les espèces de grenouilles les plus connues figurent la Grenouille verte et la Petite grenouille verte, la Grenouille des champs, la Grenouille rousse et, en élevage, la Grenouille rieuse.

Grenouille des champs

La Rana arvalis ou, plus communément appelée grenouille des champs ou grenouille oxyrhine est une espèce d'amphibiens de la famille des Ranidae.


Grive musicienne

Le Turdus merula ou, plus communément appelé Grive est un nom donné à plusieurs espèces appartenant à la famille des Turdidae et proches du Merle noir . Parmi les espèces rencontrées en Europe citons principalement la Grive mauvis (Turdus iliacus), la Grive musicienne (Turdus philomelos), la Grive draine (Turdus viscivorus) et la Grive litorne (Turdus pilaris).

La grive musicienne se nourrit de vers, de limaces, chenilles ou escargots, ainsi que de baies ou autres fruits.

La grive musicienne recherche son alimentation principalement au sol. Friande d'escargots, elle a pour habitude de se servir d'une pierre comme enclume afin d'y casser leur coquille. Ce comportement lui est propre et n'est pas partagé par les autres espèces de grives. Elle présente un exemple d'utilisation d'outil par un animal.

Le chant de la grive musicienne est très complexe : un motif simple, sifflé trois ou quatre fois, puis un autre et encore un autre, avec parfois des imitations du chant d'autres espèces. Pour corser le tout, la grive musicienne imite très bien la fauvette des jardins et d'autres encore.


Hister quadrimaculatus

Hister quadrimaculatus est une espèce d'insectes de l'ordre des coléoptères, de la famille des Histeridae, sous-famille des Histerinae, de la tribu des Histerini et du genre Hister.

DSC02529


Lampyre

Le Lampyris noctiluca ou, plus communément appelé le lampyre ou ver luisant. Malgré son nom, ce n'est pas un ver, c'est une espèce d’insectes coléoptères de la famille des Lampyridae, de la sous-famille des Lampyrinae. Il s'apparente aux Lucioles.

Le mot vient du latin lampyris qui vient lui-même du grec, « briller ».

Une femelle lampyre:

DSC02006

Les femelles du lampyre (ver luisant) gardent adultes une forme de larve. Les femelles adultes diffèrent des larves par l'absence de taches jaune-orangé, latérales, sur la face dorsale des segments.

DSC02011

Le lampyre a la faculté d’émettre de la lumière par la partie terminale de son abdomen (seul le dernier segment est lumineux chez les larves et les mâles, alors que la femelle, beaucoup plus lumineuse, émet aussi par la face ventrale des deux avant-derniers segments). Les œufs eux-mêmes sont lumineux.

Les femelles aptères (dépourvus d’ailes) émettent cette lumière pour attirer les mâles qui, eux, sont pourvus d'ailes, et donc plus mobiles.

Les larves sont prédatrices. Elles se nourrissent avant tout d'escargots et de limaces qu'elles paralysent en leur injectant un venin. Puis elles liquéfient leurs proies au moyen d'enzymes digestives avant de les ingurgiter.

Les adultes ne se nourrissent que très peu voire pas, survivant principalement grâce aux réserves établies à l'état larvaire, et se laissent mourir après la reproduction.


Leptis bécasse

Le Rhagio scolopaceus ou, plus communément appelé  Leptis bécasse est une espèce d'insectes diptères brachycères (mouche) de la famille des Rhagionidae, mesurant entre 8 et 14 mm.

DSC02241


Lycosidae

Les Lycosidae sont une famille d'araignées aranéomorphes.

Cette famille rassemble 2 403 espèces dans 123 genres actuels. En français les membres de cette famille sont nommés, selon les espèces, araignées-loups, tarentules ou lycoses. Ce sont des araignées qui ne tissent généralement pas de toile, mais qui chassent à l'affût des proies. Les femelles transportent leurs petits sur leur dos.

Trochosa terricolla

DSC01968

Trochosa terricola avec son cocon accroché aux filières:

DSC02017

Pardosa

La Pardosa avec son cocon accroché aux filières:

DSC02132


Meloe

Le Meloe Proscarabaeus ou, plus communément appelé le Méloé est un genre de coléoptères de la famille des Meloidae.

DSC01809

Chez certaines espèces du genre Meloe, la larve au stade triongulin envoient des signaux chimiques pour attirer les abeilles mâles. Lorsqu'un faux-bourdon (abeille mâle) arrive à proximité de celle-ci, elle l'agrippe. Éventuellement, le mâle entre en contact avec une femelle et la larve s'agrippe à celle-ci.

L'abeille apporte alors la larve prédatrice dans son nid. La larve est prédatrice et se nourrira du couvain.

meloe

Lieu de ponte :


Mésange

Mésange est un nom commun ambigu en français. Les mésanges sont pour la plupart des passereaux de la famille des Paridés. Ce sont de petits oiseaux actifs, au bec court, de forme assez trapue. Elles sont arboricoles, insectivores et granivores. Le mâle et la femelle sont semblables ; les jeunes ressemblent aux adultes.

Elles nichent dans des trous d'arbres, mais utilisent souvent les nichoirs dans les jardins. Elles sont très sociables et fréquentent volontiers les mangeoires en hiver.


Moineau domestique

Le Passer domesticus ou, plus communément appelé Moineau domestique est une espèce de petits passereaux de la famille des Passeridae. Les femelles et les jeunes oiseaux sont pâles, colorés de brun et de gris, tandis que les mâles sont plus vifs, avec des marques noires, blanches et brunes. Granivore, il se nourrit majoritairement de céréales et d'autres graines, mais se montre opportuniste, consommant divers invertébrés, les insectes en premier lieu, qui servent par ailleurs d'alimentation de base aux oisillons. Ses prédateurs principaux sont les chats domestiques et les rapaces.


Mulot

Mulot est un nom commun ambigu. Pour les zoologistes, le terme mulot désigne spécifiquement le genre Apodemus. Cependant l'usage désigne souvent sous cette appellation n'importe quel rongeur campagnard, comme : Les campagnols, le rat des moissons.

DSC02978

Apodemus sylvaticus ou, plus communément appelé Mulot ou Mulot sylvestre est une espèce de rongeurs de la famille des Muridae. Il a de nombreux noms communs : Mulot sylvestre, Souris de terre, Souris des bois, Rat-mulot, Rat sauteur, Rat sauteur d'Islande, Mulot ordinaire, Mulot gris ou encore Souris sylvestre.

DSC02979

Ce sont aussi des animaux fouisseurs qui jouent un rôle important en matière de mycorhization du système racinaire des arbres forestiers, et donc en matière de productivité forestière et de résilience écologique ou d'extension des forêts (Reboisement). Comme les écureuils dont presque toutes les espèces se sont avérées être de grand fongivores ( qui se nourrit de champignons ) à certaines époques de l'année, qui enterrent leurs provisions de graines, les mulots forestiers mangent des champignons et contribuent à diffuser leurs spores qui se retrouvent en grande partie intactes dans leurs excréments.


Orvet

L'Anguis fragilis ou, plus communément appelé Orvet, Orvet fragile ou Orvet commun. C'est une espèce non venimeuses de sauriens de la famille des Anguidae. Un lézard apode (ils ont perdu leurs pattes).

L'orvet est un fouisseur qui passe la plupart de son temps sous terre : il creuse lui-même ses galeries ou utilise celles de rongeurs. Sa longévité est estimée à trente ans avec une longévité maximale connue de 54 ans. Il hiberne l'hiver. Les orvets ont un régime alimentaire carnivore et consomment principalement des limaces et des vers de terre.

L'orvet est protégé en France.


Pic épeiche

Le Dendrocopos major ou, plus communément appelé Pic épeiche est l'espèce de pic la plus répandue et la plus commune en Europe et dans le Nord de l'Asie. Il se caractérise par un plumage rayé de blanc et de noir et une tache rouge écarlate sur le bas-ventre près de la queue.

Le Pic épeiche vit en solitaire ou en couple dans un territoire dont il ne s'éloigne guère, même en hiver, les mâles étant les plus sédentaires. Il peut adopter un comportement plus erratique et migrer en hiver lorsque la nourriture se raréfie.


Pic vert

Le Picus viridis ou, plus communément appelé Pic vert ou pivert est une espèce d'oiseaux appartenant à la famille des Picidae.

On distingue la femelle Pic vert à droite :

Cet oiseau se nourrit principalement d'insectes et de larves, capturés sur le sol. Il recherche particulièrement les fourmilières dans les prés, car les fourmis représentent plus de 90 % de son alimentation. Dans le sud de l'Europe, il s'attaque également aux ruches en hiver. Il complète son alimentation avec des graines et des baies.

Comme tous les pics, le Pic vert est cavernicole pour la reproduction. Il utilise son bec puissant et tranchant pour creuser sa loge de nidification dans les bois tendres comme ceux des saules ou des peupliers, mais aussi des fruitiers comme les cerisiers, à une hauteur variable du tronc (de 2 à plus de 10 m). Cela lui demande plusieurs semaines de travail.


Pigeon ramier

Le Columba palumbus ou, plus communément appelé  Pigeon ramier ou Palombe est la plus grande et la plus commune des espèces de pigeons européens. Il est répandu aussi bien en forêt que dans les espaces urbains et ruraux. La colonisation des grandes villes est plus récente que celle réalisée par le Pigeon biset. Les pigeons ramiers reviennent au nid initial de génération en génération pendant des dizaines d'années.

DSC02520

Les pigeonneaux :

DSC02721

DSC00319


Punaises

Les Pentatomidae (pentatomidés) ou, plus communément appelées les Punaises sont une famille d'insectes hémiptères du sous-ordre des hétéroptères.

En grec, pente signifie cinq et tomos section : les insectes de cette famille ont des antennes à cinq segments.

 La femelle Punaise dépose de 30 à 130 œufs à la fois, Les larves nouvellement nées se rassemblent près des œufs vides et ne se nourrissent que trois jours plus tard, après la première mue. Elles muent jusqu'à cinq fois pour certaines avant d'atteindre leur maturité, augmentant de taille à chaque fois. Chaque stade larvaire dure une semaine, excepté le dernier qui dure seulement une journée.  Jusqu'à leur troisième mue, les larves restent grégaires sur la même plante hôte, la raison de cette grégarité est la mise en commun de défenses chimiques contre les prédateurs tels que les fourmis .

Corée marginée

La Coreus marginatus ou, plus communément appelée corée marginée, est une punaise de la famille des Coreidae, de la sous-famille des Coreinae, de la tribu des Coreini et du genre Coreus.

DSC02463

Punaise arlequin

La Graphosoma lineatum ou, plus communément appelée Punaise arlequin est un insecte hétéroptère de la famille des Pentatomidae, de la sous-famille des Podopinae et du genre Graphosoma.

DSC02454

Toute la face dorsale de cette espèce est rayée de bandes longitudinales rouges et noires, tandis que les bords latéraux de l'abdomen sont tachetés de rouge et de noir.

DSC02432

Punaise des baies

la Dolycoris baccarum ou, plus communément appelée la Punaise des baies ou Pentatome des baies est un insecte hémiptère du sous-ordre des hétéroptères, de la famille des Pentatomidae.

DSC02192

Elle se nourrit de fleurs, de fruits de nombreuses plantes, parfois de plantes potagères, auxquelles elle peut nuire.

Punaise verte

La Palomena prasina ou, plus communément appelée la punaise verte , est l'une des punaises les plus communes d'Europe.

Appelée aussi la punaise des bois. Elle devient brune à l'approche de l'hiver mais redevient verte au retour du printemps.

Différents stades larvaires d'une Punaise verte.

Punaise verte ponctuée

La Nezara viridula ou, plus communément appelée Punaise verte puante ou Punaise verte ponctuée, est une espèce de punaise malodorante, de la famille des Pentatomidae, de la sous-famille des Pentatominae, de la tribu des Pentatomini et du genre Nezara.

Différents stades larvaires d'une Punaise verte.


Pisaure admirable

la Pisaura mirabilis ou, plus communément appelée la Pisaure admirable, est une espèce d'araignée aranéomorphe de la famille des Pisauridae.

DSC01960

Cette araignée ne tisse pas de toile pour capturer ses proies mais se nourrit en les chassant dans les herbes basses.

Pour se faire reconnaître, le mâle présente à la femelle, une proie morte enrobée de soie. L'accouplement dure environ une heure, pendant que la femelle consomme le présent qui lui a été fait. Quelque temps plus tard, la femelle pond les œufs dans un cocon qu'elle transporte à l'aide de ses pattes-mâchoires durant le temps de la maturation des œufs. Une fois proche de l'éclosion, elle fixe le cocon à des herbes basses. Elle fabrique alors une « pouponnière » de soie, sorte de cloche de soie dans les herbes, où les jeunes vont demeurer. Elle reste à proximité de cette cloche durant les premières phases de développement des jeunes, cloche qu'ils ne quittent qu'après leur seconde mue, lorsqu'ils deviennent capables de chasser et se nourrir.


Rainette verte

La Hyla arborea ou, plus communément appellée la rainette verte, est une espèce d'amphibiens de la famille des Hylidae.

Elle vit dans les forêts de feuillus, les forêts mixtes, les parcs et jardins, les vergers, les rives des lacs et cours d'eau. Elle évite les forêts trop sombres et denses.

On la classe communément parmi les grenouilles même si scientifiquement on sépare les grenouilles (ranidés) des rainettes (hylidés) notamment parce que les rainettes sont équipées de pelotes adhésives au bout des doigts leur permettant un mode de vie arboricole (en Europe, les rainettes sont les seuls amphibiens européens à avoir ce mode de vie de grimpeur).


Sauterelle

La Tettigoniidae ou, plus communément appelée Sauterelle est une famille d'orthoptères qui comprend plus de 6400 espèces. Le nom de cette famille de sauterelles dérive de nom Tettigonia. Il fait appel au grec ancien téttix, qui désigne la cigale, en raison du fait que les sauterelles stridulent, comme celles-ci.

DSC03165

Ces insectes sont principalement nocturnes et lors de la période de reproduction, ils communiquent par stridulation. De nombreuses espèces pratiquent l'art du camouflage et ressemblent à s'y méprendre à une feuille.

DSC03159

Sauterelle est un nom commun ambigu désignant en français non pas un genre, mais plusieurs familles et sous-familles d'insectes orthoptères communs presque partout dans le monde et qui se déplacent en sautant à l'aide de leurs longues pattes postérieures. Ce terme dérive de « sauter ». Elles ont des antennes longues, et des organes auditifs situés sur leurs pattes avant.


Spilosoma lubricipeda

Spilosoma lubricipeda ou, plus communément appelée l'Écaille tigrée, est une espèce de lépidoptère ( papillon ) appartenant à la famille des Arctiidae et au genre Spilosoma.


Trachyzelotes pedestris

Trachyzelotes est un genre d'araignées aranéomorphes de la famille des Gnaphosidae.

DSC02130


Vache

Vache est le nom commun donné à la femelle mammifère domestique de l'espèce Bos taurus, un ruminant appartenant à la famille des bovidés, généralement porteur de cornes sur le front. Les individus mâles sont appelés taureaux et les jeunes, veaux. Une génisse ou vachette, appelée aussi taure au Québec, est une vache qui n'a pas vêlé.

La Vache à gauche et le Taureau à droite :

Le taureau :

Les veaux :


Vanesse du chardon

La Vanessa cardui ou, plus communément appelée Vanesse du chardon ou Belle-dame est un papillon migrateur de la famille des Nymphalidae, de la sous-famille des Nymphalinae et du genre Vanessa.

DSC02494

Il s'agit du papillon diurne le plus répandu dans le monde.

DSC02488


Valgus hemipterus

Valgus hemipterus est une espèce d'insectes coléoptères de la famille des Cetoniidae (Cétoine). 

DSC02760

C'est la seule espèce de la sous-famille des Valginae et du genre Valgus.

DSC02761